L'émulation Vermeer

Emulating Vermeer

Digital Art

En tant que photographe, il est inévitable de devoir étudier les peintures de Johannes Vermeer. L'incroyable contrôle de la lumière dans toutes ses peintures est une masterclass en photographie. Il y a un « je ne sais quoi » dans les chefs-d'œuvre de Vermeer qui les garde intemporels, il y a un sentiment de renouvellement chaque fois que le spectateur regarde l'un de ses tableaux, on ne se lasse jamais.

As a photographer, it is inevitable to have to study Johannes Vermeer's paintings. The incredible control of the light in all his paintings is a masterclass in photography. There is a "je ne sais quoi" about Vermeer's masterpieces that keeps them timeless, there is a sense of renewal each time the viewer looks at one of his paintings, one can never get bored at staring.

A Rabbit with a pearl earring

En tant qu'artiste, j'ai tendance à être attiré par les disciplines abstraites géométriques telles que le Bauhaus, le cubisme,... La liberté au spectateur de décrypter et d'interpréter chaque œuvre fait partie de ma passion pour créer des images cryptiques. Créer de l'abstrait m'offre un espace créatif sécurisé, il existe un ordre même si les interprétations peuvent être chaotiques. Emuler l'œuvre de Johannes Vermeer est une exception, une exploration de sa maîtrise à transmettre des émotions et atmosphères à travers ses sujets et ses scènes.

As an artist, I tend to be attracted to the geometrical abstract disciplines such as Bauhaus, cubism,... offering a freedom to the viewer to decrypt and interpret each work is part of my passion to create images. To me, geometrical abstract creations feel safe, there is an order to it even though the interpretations can be chaotic. The exception of Johannes Vermeer body of work is its constant mastery at conveying emotions and atmosphere through his subjects and scenes while keeping some space for decryption and interpretation.

Llama with a Red Hat

Exclu de ma zone de confort, les émulations devaient rester simples pour ne pas aliéner le spectateur. D'où mon choix d'imiter deux des peintures les plus célèbres de Johannes Vermeer: « La fille à la boucle d'oreille en perles » et « La fille au chapeau rouge ». En tant qu'amoureux des animaux, il était inévitable que ces créations mettent en vedette des personnages à fourrure: un lapin qui ne demande qu'à porter une boucle d'oreille avec ses oreilles douces; Un lama avec son long cou majestueux devrait toujours, à mon avis, porter un chapeau.

Out of my comfort zone, the emulations had to remain simple as to not alienate the viewer. Hence my choice to emulate two of Johannes Vermeer's most famous paintings: "The Girl with a pearl earring" and "The Girl in the red hat". Being an animal lover, it was inevitable that those creations will feature furry characters: a rabbit which is only asking to wear an earring with its soft ears; a llama with its majestic long neck should always, in my opinion, wear a hat.